Panier vide

Portrait de Fairphone

Qu’est-ce que Fairphone ?
Fairphone est une entreprise sociale qui encoure la demande vers des appareils électroniques plus équitables. Nous révélons au grand jour les chaînes d’approvisionnement pour permettre de mieux comprendre comment les choses sont fabriquées et d’établir des relations plus fortes entre les consommateurs et leurs produits.
Nous avons développé le Fairphone pour écrire une histoire d’une toute autre ampleur. Notre téléphone nous sert à dévoiler les systèmes de production, à adresser des problèmes complexes et à encourager le débat à propos de l’idée d’équité. Nous visons à avoir un impact positif à travers toute la chaîne de valeur dans le domaine de l’extraction minière, du design, de la fabrication et du cycle de vie, tout en élargissant le marché des produits qui offrent la priorité aux valeurs éthiques.

De concert avec notre communauté,nous changeons la manière dont les produits sont fabriqués.

Comment et quand Fairphone est-il né ?
Fairphone a vu le jour en 2010, dans le cadre d’un projet de la Waag Society, d’Action Aid et de Schrijf-Schrijf visant à sensibiliser l’opinion publique à propos des minerais de conflit utilisés dans les appareils électroniques grand public, et des conflits que ces minerais alimentent en RDC.

La campagne et les études qui y étaient liées ont duré trois ans. En 2013, Fairphone a été officiellement fondé en tant qu’entreprise sociale, afin de nous aider à élargir la portée de nos objectifs. En créant un smartphone, nous recourons à des stratégies commerciales pour optimiser l’impact social de notre projet à travers chaque étape de la chaîne de valeur, depuis l’obtention des matières premières et la production, jusqu’au design et au recyclage.

 

Quels sont les principaux domaines d’attention de Fairphone pour créer un impact social ?

 

         
 EXTRACTION MINIÈRE  DESIGN  FABRICATION  CYCLE DE VIE  ENTREPRENEURIAT SOCIAL
 Nous voulons identifier des matières premières qui soutiennent les  économies locales, et non des milices armées. Nous avons commencé par des minerais nonconflictuels provenant de la RDC.  Nous nous concentrons sur la longévité et la possibilité de réparation des produits, en vue de prolonger la durée de vie des téléphones et d’offrir aux  consommateurs un plus grand
contrôle sur leurs produits.
Les travailleurs d’usines méritent des conditions de travail sures, des salaires  justes et une représentation de leurs droits. Nous travaillons en étroite collaboration avec des fabricants désireux d’investir dans le bien-être de leurs employés. Nous nous penchons sur le cycle de vie  complet des  téléphones portables, qui comprend leur utilisation, leur réutilisation et leur recyclage en toute sécurité.

 Nous travaillons à la création d’une nouvelle économie qui se concentre sur des valeurs sociales. En agissant en toute transparence et en partageant l’histoire de Fairphone, nous aidons les consommateurs à faire des choix en connaissance de cause.




Pourquoi avons-nous besoin
d’un téléphone éthique ?
Notre point de départ portait sur une meilleure éthique des
produits en général. Nous avons décidé de nous concentrer
sur les téléphones parce qu’ils sont omniprésents : presque
tout le monde en possède un ou en utilise un de manière
fréquente. Le Fairphone est un appareil qui raconte une
histoire et incarne de manière très pratique la complexité
et l’interconnexion des chaînes d’approvisionnement. Ce
produit symbolique nous sert de guide dans notre voyage
progressif vers la révélation des processus qui se cachent
derrière la production d’appareils, et à travers nos efforts pour
placer les valeurs sociales au premier plan. Nous voulons
changer la relation que les gens ont avec leurs produits et
contribuer à une économie qui repose sur d’autres valeurs.
Notre téléphone n’est qu’un des résultats de ces ambitions
Le Fairphone est-il le premier
téléphone portable équitable ?
En bref, la réponse est non. Notre but en tant qu’entreprise
sociale est d’utiliser des stratégies commerciales pour créer
un plus grand impact social. Le Fairphone est toujours loin
d’être “équitable”, mais est un début dans notre voyage
progressif. Il existe littéralement des milliers de normes
sociales et écologiques pouvant être améliorées à travers
le processus de production de smartphones, et nous avons
défini des formes d’intervention pour améliorer certaines
d’entre elles. Mais tout ne peut être réglé en une fois, et il y
a certains aspects qui ne peuvent tout simplement pas être
solutionnés à l’heure actuelle.
Nous tenons à être complètement transparents dans toutes
nos réalisations, y compris dans les domaines où nous
n’avons pas encore progressé. Une partie de notre objectif
est d’encourager le débat à propos de l’équité et de ce
qu’elle implique. Étant donné que la définition varie d’une
personne à l’autre, un téléphone 100% équitable est en réalité
irréalisable. Mais il est certainement possible de fabriquer
des produits plus équitables qu’ils ne le sont maintenant.
Pour en apprendre davantage sur les actions que nous avons
entreprises, n’hésitez pas à lire notre feuille de route.

 

Fairphone en un coup d’oeil

     
Débuté en tant que campagne au sein de la Waag Society, en 2010. Enregistré comme entreprise sociale indépendante en 2013. Entouré d'une communauté enthousiaste de propriétaires de Fairphone, plus de 91.000 fans sur Facebook, 20.000 sur Twitter et plus de 45.000 abonné-e-s à la newsletter. Utilise un smartphone comme outil porteur d'une histoire pour recréer un lien entre les consommateurs et leurs produits et révéler comment les choses sont fabriquées.
     
60.000 Fairphones vendus.
Nous visons l'objectif de 150.000 propriétaires de Fairphone 2 en 2016.
Financé de manière 100% indépendante (aucune donation ou capital-risque) pour préserver nos valeurs sociales. Plus de 40 employés de 20 nationalités et 17 langues différentes.
Pourquoi Fairphone a-t-il décidé de développer un Fairphone 2 ?
La réussite de la production et de la vente du premier Fairphone nous a fourni la base financière dont nous avions besoin pour étendre nos ambitions en matière d’équité.
En 2014, nous avons décidé d’investir dans un design totalement original pour notre nouveau téléphone, en nous concentrant particulièrement sur la longévité du produit et sur la transparence de la chaîne d’approvisionnement.
L’architecture modulaire innovante du Fairphone 2 offre aux utilisateurs davantage de contrôle sur leur téléphone, en leur permettant notamment de l’ouvrir facilement et d’en réparer les pièces les plus fragiles. Afin d’étendre sa durée de vie, le téléphone est aussi composé de composants de haute qualité et d’ innovations, telle qu’une coque protectrice intégrée.
Outre l’amélioration de l’équité même du téléphone, cette approche de conception originale nous procure une meilleure vue globale et détaillée de la chaîne d’approvisionnement,
nous permettant de mieux sélectionner les fournisseurs ou sous-traitants avec lesquels nous travaillons et de construire des relations plus solides avec ceux qui partagent nos objectifs. La production du Fairphone 2 constitue une étape supplémentaire dans l’avancée des projets que nous avons mis en place avec le premier téléphone, parmi lesquels l’utilisation d’étain et de tantale non-conflictuels et le financement d’un fonds de bien-être contrôlé par les travailleurs, ainsi qu’une variété d’autres nouveaux projets à travers la chaîne de valeur.

Comment avez-vous financé
vos projets ? Quels ont été
vos investisseurs ?


Fairphone est complètement financé de manière indépendante. Nous avons débuté en tant que projet au sein de la Waag Society, un institut de recherche qui investit dans des projets technologiques créatifs visant au développement social. À l’époque, Fairphone a reçu des fonds de la Waag Society, de la Stichting Doen et de la NCDO (la Commission néerlandaise pour la collaboration internationale et le développement durable), à hauteur d’environ 300.000 euros sur deux ans et demi. Nous avons aussi reçu 10.000 euros en tant que lauréat du prix ASN Bank World Prize. Une fois devenus une entreprise sociale et lancés dans la production du téléphone, nous avons bénéficié de 18.000 euros de la part de Bethnal Green Ventures pour participer à un camp destiné aux start-up, à Londres, et y développer notre projet. À cette somme, se sont ajoutés 400.000 euros de  financement privé pour couvrir nos coûts opérationnels jusqu’au lancement des précommandes, en mai 2013. Depuis, nos opérations sont financées par le résultat des ventes de notre téléphone, à l’exception d’un prêt de Rabobank pour la conception et l’ingénierie industrielle du Fairphone 2.

 

precommandez votre fairphone

Les projets à impact positif de Fairphone
Fairphone se veut le moteur d’un mouvement destiné à changer l’industrie de l’électronique depuis l’intérieur. En produisant un smartphone de manière à donner la priorité aux valeurs sociales et environnementales, nous lançons le débat et stimulons la demande en appareils électroniques équitables. Notre objectif est de sensibiliser et de motiver l’industrie entière à agir de manière plus responsable.
Nous abordons les problèmes de l’industrie au sein de notre chaîne d’approvisionnement en nous concentrant sur quatre domaines centraux : l’extraction minière, le design, la fabrication et le cycle de vie. Nous incitons un changement positif pas à pas, en développant divers projets dans chacun de ces secteurs clés. Vous trouverez ci-dessous un résumé des projets que nous avons mis en place à ce jour.

 


 

 

EXTRACTION MINIÈRE

Chaque smartphone contient plus de 30 minerais différents. Tous les minerais et les métaux arrivent dans la chaîne d’approvisionnement depuis le secteur minier – une industrie aux nombreux défis en matière de responsabilité environnementale et sociale. Depuis la pollution et les conditions de travail extrêmement dangereuses jusqu’au travail des enfants, de nombreuses pratiques liées aux mines requièrent un changement dramatiquement urgent. Les ‘minerais de conflit’ servent au financement de groupes rebelles, contribuant à l’instabilité politique et économique des régions tout en bafouant les droits, la sécurité et les revenus des travailleurs. Nous voulons utiliser des minerais et métaux extraits de façon responsable, qui soutiennent les économies locales et non les milices armées.

 

Etain

Nous travaillons en partenariat avec Conflict-Free Tin Initiative  pour pouvoir retracer l’étain directement à sa source et soutenir  des pratiques minières officielles et plus justes.En octobre 2012, les premiers sacs d’étain non-conflictuel ont ainsi quitté la mine, au Sud-Kivu, en RDC. Cet étain est utilisé dans la pâte à souder du Fairphone.

Tantale
Nous travaillons avec Solutions for Hope pour l’extraction de tantale non-conflictuel depuis la province du Katanga, en RDC. Dans le Fairphone, une partie des condensateurs des circuits imprimés est réalisée à l’aide de tantale non conflictuel.

Tungstène
Le tungstène est utilisé dans la conception du moteur vibreur des smartphones - le mécanisme qui permet à votre téléphone de vibrer lorsque vous recevez des appels ou des messages. Étant donné que le tungstène fait partie des minéraux issus des zones de conflit, son exportation depuis les Grands Lacs d’Afrique a quasiment cessé. Nous travaillons en collaboration avec des partenaires pour tenter de relancer le commerce du tungstène « sans conflit » au Rwanda afin de stimuler l’économie locale et d’établir une chaîne d’approvisionnement en tungstène aussi transparente que possible.
Or L’or est utilisé pour différents composants des téléphones portables, y compris pour le circuit imprimé. Nous travaillons actuellement à l’identification de sources d’or extrait et commercialisé de manière équitable, et à leur intégration dans notre chaîne d’approvisionnement.

 


 

EXTRACTION MINIÈRE

Les appareils électroniques grand public sont souvent considérés comme des objets semi-jetables, tandis que les consommateurs sont de moins en moins capables de modifier et de réparer eux-mêmes leurs appareils, ainsi que de réellement comprendre comment ils sont fabriqués. En concevant notre propre téléphone, nous sommes à même d’influer sur la chaîne d’approvisionnement et sur le cycle de vie de notre produit, et cela en se préoccupant de facteurs tels que la longévité et la possibilité de réparer l’appareil.
Nous avons recours au design pour changer le rapport que les gens entretiennent avec leurs produits, avec comme objectif d’offrir aux consommateurs les outils qui leur permettront d’avoir plus de contrôle sur leurs téléphones, afin d’être davantage maîtres de leur téléphone.

 

Conception du Fairphone 2
En ce qui concerne le Fairphone 2, nous avons investi dans un concept original pour poursuivre notre ambition en matière de commerce équitable. Cette approche nous permet de bénéficier d’une meilleure vision d’ensemble de notre chaîne logistique, d’augmenter sa transparence et de renforcer nos relations avec nos sous-traitants. Cela nous offre également la possibilité d’intégrer directement nos valeurs dans notre téléphone, notamment le sens de la propriété et la longévité.
Le Fairphone 2 est conçu sur la base d’une architecture modulaire, permettant à son propriétaire d’ouvrir et de réparer lui-même son téléphone en toute simplicité. Cette possibilité de réparer soi-même son téléphone ainsi que les composants soigneusement sélectionnés vont permettre de créer un appareil offrant une durée de vie accrue et d’encourager les propriétaires à se sentir plus responsables de maintenir leur téléphone en état de marche.
Un logiciel pensé pour les développeurs Nous nous efforçons de proposer un logiciel qui soit le plus équitable possible. Conformément à nos principaux objectifs en matière de conception, notre stratégie logicielle cible l’ouverture, la transparence et la propriété qui doivent nous permettre d’augmenter la longévité de nos produits. Pour atteindre les objectifs que nous nous sommes fixés, nous utilisons des méthodes open source, et nous nous efforçons de rendre accessibles le code source de notre système
d’exploitation (OS) et l’environnement de  développement afin qu’ils puissent être utilisés, vérifiés, modifiés et améliorés par tous. Nous sommes également en cours de discussion avec des entreprises qui développent des systèmes d’exploitation alternatifs afin d’offrir un plus large choix à nos utilisateurs.
Coques Fairphone imprimées en 3D Dans le cadre de ce projet, nous avons créé des coques de protection imprimables en 3D, sur la base d’idées émises par notre communauté et en collaboration avec 3D Hubs pour
pouvoir les imprimer sur demande. Ce projet constitue une
expérience en matière de production décentralisée, c’est-àdire
qui vise à éliminer la nécessité d’expédition sur de longues
distances et de production de larges stocks excédentaires.
Ce projet offre aussi l’opportunité aux acheteurs d’interagir
avec leur communauté locale et d’ainsi mieux comprendre
d’où leurs produits proviennent.
Analyse du cycle de vie
L’analyse du cycle de vie (ACV) est un outil quantitatif servant
à analyser l’impact environnemental d’un produit ou d’un
service. Notre première ACV a été terminée en avril 2014.
Cette analyse nous a aidé à focaliser notre attention sur des
points décisifs pour réduire notre impact environnemental, et
nous aidera encore à l’avenir dans nos décisions en matière
de méthodes d’expédition, de fournisseurs de composants,
de matériaux, de recyclage, et bien plus encore.

 


 

 

EXTRACTION MINIÈRE

Le stade de la fabrication, dans l’industrie des appareils électroniques grand public, est éprouvant et exigeant, impliquant bien souvent des processus de production à fort coefficient de main-d’oeuvre. Les travailleurs touchent souvent un salaire insuffisant et ne sont pas représentés, travaillant des heures interminables dans des conditions qui bafouent les règles de sécurité et de santé Ces problèmes systémiques présentent de multiples facettes et ne peuvent être réglés en une fois. Afin d’initier un changement positif, nous établissons des relations collaboratives, transparentes et gagnant-gagnant avec des fabricants disposés à investir
dans le bien-être de leurs employés.

Programme d’évaluation sociale
Nous tenons à adopter une approche différente en matière
d’évaluation. Plutôt que de simplement commander et
effectuer des audits, nous travaillons avec nos fournisseurs
en vue d’apporter des améliorations et de relever les défis
qui se posent. Nous nous sommes associés à la société
d’évaluation sociale TAOS pour nous aider à effectuer les
évaluations de nos fournisseurs en Chine. Notre partenaire
chargé de la production Hi-P a déjà réalisé plusieurs
améliorations concrètes, telles que la mise en place de
dispositifs de sécurité en cas d’incendie et d’équipements
de protection pour les employés, ou encore l’adaptation de
points problématiques tels que les heures de travail.
Le ‘Worker Welfare Fund’
En collaboration avec Hi-P, notre partenaire de production
en Chine, nous sommes en train de créer un fonds destiné
à améliorer le bien-être des employés, intitulé le Worker
Welfare Fund. Pour chaque téléphone vendu, de l’argent
est investi dans le fonds, tant par Fairphone que par Hi-
P. Des représentants des travailleurs, élus directement
par ceux-ci, sont chargés de la mise en oeuvre des projets
avec leurs co-travailleurs et en leurs nom. Ce fond permet
d’aider les travailleurs à mieux répondre à leurs besoins
tout en promouvant la formation et le développement des
compétences des ouvriers.

 

 


 

EXTRACTION MINIÈRE

Chaque année, des millions de téléphones portables sont jetés dans des zones non équipées pour les recycler, contribuant à la crise mondiale des déchets électroniques. Ce problème découle du fait que la plupart des téléphones ne sont pas construits pour durer, et que nous voulons sans cesse améliorer nos appareils. Malgré la mise en place, dans de nombreux pays européens, de programmes de recyclage des déchets électroniques, des appareils usagés ou cassés sont exportés tous les jours vers des pays en développement ne disposant pas de véritables usines de recyclage. La plupart des déchets électroniques sont soit brûlés, soit déversés dans des décharges à ciel ouvert, diffusant des substances toxiques, nocives tant pour l’homme que pour l’environnement. Chez Fairphone, nous nous efforçons de nous pencher sur le cycle de vie complet du téléphone portable, comprenant son utilisation, sa réutilisation et son recyclage en toute sécurité.

Pièces de rechange et auto-réparation
Nous voulons concevoir un téléphone à la durée de vie plus
longue que la moyenne. Nous vendons un large panel de
pièces détachées sur notre boutique en ligne qui permettent
aux utilisateurs de réparer leur téléphone, ou de remplacer les
pièces qui cassent le plus fréquement. Nous nous sommes
associés à iFixit pour créer des guides de réparation en
open source pour le Fairphone. Enfin, nous proposons notre
propre service de réparation pour ceux qui préfèrent laisser
ça à des professionnels.
Recyclage responsable des déchets
électroniques
Nous travaillons avec Closing the Loop pour aider à trouver
des solutions aux déchets électroniques dans des pays
disposant d’un système officiel de recyclage des appareils
électroniques. Nous avons commencé par une campagne
de sensibilisation au Ghana et y avons ainsi récolté 75.000
téléphones jetés, que nous avons expédiés en Belgique pour y
être recyclés de manière sécurisée. Notre but est de favoriser
la croissance d’une demande mondiale pour les matériaux
recyclés, et cela en améliorant le processus de recyclage
tout en encourageant les fournisseurs à s’approvisionner en
matériaux recyclés. Nous avons concrétiser cette volonté, en
dotant le Fairphone 2 d’un circuit imprimé fabriqué à partir
de cuivre recyclé.
Programme de recyclage du téléphone
En novembre 2014, nous avons lancé un programme de
recyclage en Europe avec Teqcycle. Nous encourageons
le grand public à nous donner leur vieux téléphone en
nous l’envoyant, pour qu’il puisse être recyclé ou réutilisé
sans risquer d’atterrir dans une décharge à ciel ouvert. Les
téléphones cassés sont recyclés et ceux pouvant encore
servir bénéficient d’une seconde vie sur le marché de
seconde-main.
Économie circulaire
Nous explorons des initiatives pouvant offrir une alternative
au modèle d’économie linéaire, en s’appuyant sur les
principes de « l’économie circulaire ». Nous recherchons de
nouveaux modèles économiques en matière de service et
de propriété, notamment en vue de prolonger la durée de vie
du Fairphone et de réutiliser et recycler les composants et
matériaux des téléphones en fin de vie.

 


 

EXTRACTION MINIÈRE

Nous travaillons à la création d’une nouvelle économie qui se concentre sur des valeurs sociales. En agissant en toute transparence, nous utilisons le Fairphone comme un outil pour révéler au grand jour la chaine d’approvisionnement et lancer un mouvement vers des appareils électroniques plus équitables.

 

Détail de prix
Nous sommes d’avis que les consommateurs méritent d’être
informés de toutes les étapes, y compris de ce à quoi leur
argent servira. En septembre 2015, nous avons publié un
détail de prix de notre Fairphone 2 destiné à offrir un aperçu
détaillé de là où l’argent des consommateurs atterrissait.
Transparence de la chaine
d’approvisionnement
Une de nos ambitions principales consiste à accroitre la
transparence de la chaine d’approvisionnement au sein du
secteur des appareils électroniques grand public. Notre
objectif est d’être capable de retracer chaque élément de
notre téléphone, depuis les matières premières jusqu’aux
pièces définitives. La première étape a été de publier une
liste de nos fournisseurs, pour révéler d’où proviennent
nos composants. Les étapes suivantes consisteront à nous
pencher de plus près sur les performances des fournisseurs
individuels, ainsi qu’à identifier les zones pouvant encore être
améliorées.
Atelier de mine urbaine
Nous tenons à divulguer toute la vérité sur la fabrication de
nos téléphones, mais nous voulons aussi vous donner la
possibilité de la répandre autour de vous. C’est pourquoi nous
avons développé un manuel pratique de mine urbaine que
vous pouvez télécharger sur notre site web et organiser ainsi
votre propre atelier de « mine urbaine ». Vous y découvrirez
comment démonter votre ancien téléphone et en extraire
les composants, vous révélant les problèmes sociaux et
environnementaux qui se posent et qui pèsent sans fin sur la
chaine d’approvisionnement des téléphones portables.
Si vous souhaitez en apprendre davantage
sur nos projets, n’hésitez pas à consulter
notre feuille de route.

Artisans du monde | 14 rue de la Beaune | 93100 Montreuil
| www.boutique-artisans-du-monde.com