Panier vide

La poterie traditionnelle

Les produits les plus courants

Vaisselle, vases, objets culturels et accessoires déco.

Principaux producteurs concernés

Grameen Craft (Inde), Prescraft (Cameroun), CIAP (Pérou), Centre de Poterie Lombok (Indonésie), Mai Handicraft (Vietnam), Comparte (Chili)

Principales caractéristiques du matériaux 

La désignation des produits peut être changeante (ex. : terre de Pomaire) mais le matériaux de base reste le même : il s’agit d’argile.


Le critère majeur qui différencie les produits et leurs caractéristiques est la température de cuisson ; plus la température de celle-ci est élevée, plus le produit est réputé de bonne qualité.

Ceci est important notamment pour la porosité des produits.

 

C’est la capacité duproducteur à cuire à haute température qui fait souvent la différence et non son savoir-faire.

Les producteurs de Prescraft (PRS) au Cameroun utilisent des fours à bois à ciel ouvert et cuisent leurs poteries aux alentours de 700° : Il en va de même pour

les poteries de Lombok (LOM), cuites entre 650° et 750° : elles doivent être imperméabilisées à l’huile et à la chaleur avant la première utilisation.  Les poteries

utilitaires de Lombok ont reçu la certification ISOP9002 : elles sont garanties sans toxines et peuvent être utiliser par des collectivités (grands hôtels...).

Les poteries “Tawaq” de CIAP (CIA) sont cuites à 1050° (pendant 6 à 7 heures), ce qui les rends imperméables.

Les assiettes plates de Grameen Craft sont chères, car le rejet à la fabrication est important : cuire artisanalement un objet de cette forme est très délicat pour

des raisons physiques.

 

 

 

Globalement, les poteries déco sont cuites à basses températures, les objets utilitaires sont cuits à plus haute température et surtout plus longtemps.


Savoirs-faire et enjeux particuliers :  


Porter la terre à haute température n’est pas chose aisée : les vases de Proarte (PRO) de la collection hiver 2002 de Solidar’Monde devaient être rendu imperméable par les producteurs (demande et financement ad hoc de Solidar’Monde) ; les tests montrent que le résultat n’est pas satisfaisant.
Les poteries “Chulucanas” de CIAP (CIA) portent ce nom car elles sont l’héritage directe de cette ancienne culture qui a rayonné de 500 av. JC à 800 ap. JC.  La réalisation est particulièrement soignée : une fois formés et peints avec un mélange d’argile et de pigments, les objets sont polis avec des galets de rivière. La cuisson se fait entre 700° et 900°.

Le brillant spécifique de ces céramiques est obtenu en passant le produit dans un four alimenté avec des feuilles de manguier.

A valoriser comme “Objets culturels“

Pour les poteries utilitaires de Comparte (COM), les producteurs indiquent que si l’on souhaite les imperméabiliser, il suffit de les laisser tremper une nuit dans du lait.

 

 

 

Artisans du monde | 14 rue de la Beaune | 93100 Montreuil
| www.boutique-artisans-du-monde.com